En politique

La femme n’est pas un homme politique

JPEG - 131.7 ko

Vraiment, la France l’a échappé belle... Si elle n’est pas dirigée aujourd’hui par des donzelles c’est parce que nos pères ont eu le bon goût, jadis, de couper la tête d’Olympe de Gouges qui avait eu l’audace, la harpie, de publier en 1791 la Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne. Action futile s’il en était - á l’heure où les grands hommes de France se battaient pour les vraies valeurs que sont la Liberté, l’égalité et la Fraternité !

Rappelons à ceux et celles qui voudraient l’oublier que ce sont les hommes qui ont fait de la France ce qu’elle est.

La France est le pays de ces hommes de la révolution qui, pour graver les droits de l’Homme et du citoyen dans le marbre, ont écarté prudemment les droits de la femme et de la citoyenne que réclamait, impudente, Olympe de Gouges.

La France est le pays de ces hommes du premier empire qui dans le code civil mirent les filles et les épouses à l’abri de toute ambition déplacée sous la responsabilité de leurs pères et maris.

La France est le pays de ces hommes de la troisième république, qui surent résister aux réclamations hystériques des suffragettes.

La France est le pays de ces hommes de la cinquième république qui malgré des concessions imprudentes ont su garder les rênes du pouvoir sans partage.

La France est le pays de ces hommes du 21ème siècle qui résistent fermement, à tous les niveaux, de la plus modeste mairie jusqu’aux couloirs de l’Elysée, à l’invasion de nos institutions par des intrigantes peu soucieuses de leurs devoirs.

La Barbe.

JPEG - 619.7 ko
Soutenir par un don