Être une femme, porter une barbe, ostensiblement, parmi les hommes de pouvoir. Consentir en silence à la suprématie des hommes et semer la confusion des genres.
La Domination Masculine ? La Barbe !

Le Conseil de Toulouse métropole 12/04/2018

Voir la vidéo de l’action ici.

JPEG - 116.6 ko
Tract

Le tract qui n’a pas pu être lu en raison de l’intervention de la police demandée par Jean-Luc Moudenc, le président de la Métropole.

JPEG - 442.3 ko
Conseil de Toulouse métropole intervention de la police 13 04 2018

Les statistiques parlantes de Toulouse Métropole

PNG - 35.2 ko
Statistiques

sources : http://www.toulouse-metropole.fr/collectivite/elus ; https://www.insee.fr/fr/statistiques/2011101?geo=COM-31555 ;

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/comment-maire-toulouse-jean-luc-moudenc-cumule-mandats-emploi-haut-fonctionnaire-1439299.html.

Lire la suite

Libération, Tribune de la Barbe, "Chasses gardées pour les hommes" 17/01/2018

Devant la Cinémathèque à Paris, le 30 octobre. Photo Albert Facelly

De Balance ton porc à la tribune Deneuve, le collectif féministe La Barbe se félicite en toute ironie que l’édifice patriarcal soit « solidement ancré sur son socle de femmes » sans que rien ne change.

Lire l’article.

Lire la suite

Les Rencontres de l’énergie 29/11/2017

JPEG - 4.7 Mo
La Barbe 291117 1

Ecoutez ici la pépite sonore captée à la fin de l’action, la conversation de deux hommes du public sur le thème de la Compéteeeeence !

JPEG - 48 ko
capture vidéo
JPEG - 50 ko
capture vidéo 2

Le tract lu à la tribune

Rencontres de l’Energie : E= MeC2

Messieurs, Messieurs, Messieurs, 25 fois Messieurs,

25 fois comme ces 25 interventions sur 26, au total, confiées aux Rencontres de ce matin à des hommes. Oui, 25 mâles intervenants, et une femme tout de même. On vous pardonnera cette coupable faiblesse, vous étiez si proches du sans faute. Quelle virile...énergie !

Quel soulagement pour La Barbe, en ce bien sombre automne pour la masculinité, de savoir qu’il existe encore des lieux comme ces Rencontres.
Car depuis quelques semaines, La Barbe frémit chaque jour. Pas une heure désormais sans que d’odieuses péronnelles crient vengeance et remettent en question nos antiques et si belles valeurs françaises de mâle séduction, comme l’a si bien rappelé Edouard, notre Premier ministre, notre fierté barbue. Mais vous voilà ! Si nombreux, si forts !

Car ici, en cette Maison de la Chimie, on sait se prémunir des horribles mélanges réclamés par ce que l’on nomme mixité, on sait s’éviter de terribles précipités vers le gouffre dans lequel tant de femelles tentent de nous entraîner, et maintenir hommes et femmes dans les sphères qui leur siéent en conservant, comme l’a dit Emmanuel, notre grand président Macron, "l’altérité profonde qui est notre richesse".

Joie ultime pour La Barbe ce matin, votre auguste assemblée compte un de nos plus nobles et ardents hérauts. Julien ! Le député Aubert ! Lui qui bravant l’outrecuidance d’une Présidente, pardon d’une Madame Le Président de l’Assemblée Nationale, arrivée dieu sait comment à ce poste, sut lutter contre le titre auquel elle prétendait.

C’est notre brave Julien encore, cher député Aubert, qui, il y a quelques jours face à l’ignominieuse campagne de délation, pour reprendre le mot si pertinent du Président Macron, appela, avev tant de justesse, de sens historique et d’art de la comparaison à “faire attention au maccarthysme et à la chasse aux sorcières”.

Alors Messieurs, à vous tous un immense merci d’être là, de tenir bon ! Merci à Christian, Jean-François, Olivier, Olivier 2, Philippe, Jean-Charles, Philippe, Jérôme, Frédéric, Jean-Marc, Julien, Nicolas, Jean, Marc-Antoine, Dominique, Bernard, Christophe, Fabien, Jean-Baptiste, Francis, Jean-Luc, Éric, Joël, Matthieu, Nicolas !

La Barbe !

Lire la suite

Les Matinales de la Disruption de la Tribune 05/09/2017

JPEG - 2.6 Mo
Les matimâles de la disruption 05 09 2017

Matinales de la Disruption : Aux grands mâles, les grands mots !

Messieurs, Messieurs, Messieurs, Messieurs, Messieurs, Messieurs,

Six fois Messieurs ce matin !

Quel honneur pour La Barbe d’assister à ces toutes premières Matimâles, pardon Matinales, de la Disruption. Comme vous pouvez le constater, La Barbe aime la disruption. Surtout quand elle n’a de disruptif que le nom. Car loin de perturber l’ordre viril qui sied à de telles sommets de discussion, vous avez choisi, dès leur lancement, d’envoyer avec ces Matimâles, pardon Matinales, un message très fort : ce matin ce sont six hommes et seulement des hommes qui parleront.
Nous tenons à saluer l’effort permanent de chacun de ces six hommes, au-delà de leur présence, ce matin, pour maintenir, dans leur propre royaume, haut et fort, le mâle pouvoir.

Jean-Louis, tu t’illustres à Econocom, qui compte 10 hommes sur 14 dans son conseil d’administration. Bravo !

Sébastien, chez AccorHotels, tu fais encore mieux, : 12 hommes sur 15 dans ton CoMex. Splendide !

Didier, toi qui reçois en tes murs, qui ont déjà vu d’ailleurs d’autres actions de La Barbe, nous saluons aussi ton travail à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris Ile-de-France qui ne démérite pas avec un bureau composé de 13 hommes sur 16 membres. Magnifique !

Jean-Christophe et Philippe, enfin nos grands amis de La Tribune. De vieilles connaissances là encore, tant La Barbe a déjà salué l’exceptionnelle contribution de la Tribune, à l’organigramme 100% viril, au triomphe de la domination masculine.

Epoustouflant !

La Barbe vous sait gré chacun à votre manière de faire en sorte que seul le mâle disrupte le mâle.

« Disruptez-vous ! » ordonnait ainsi la semaine dernière le titre d’une conférence qui se tenait à l’auguste Université d’été du MEDEF !

Philippe, Sébastien, Nicolas, Jean-Louis, Didier, Jean-Christophe, La Barbe vous dit merci !

La Barbe !

Lire la suite

La Barbe en images

Diaporama de nos actions

Lire la suite
Soutenir par un don